DEVENIR DE FIDELES DONNEURS DE SANG

DEVENIR DE FIDELES DONNEURS DE SANG

BRAZZAVILLE, 06 FEV (ACI) – Le réseau des associations des anciens élèves et étudiants, stagiaires et diplomates congolais de Cuba a appelé, le 5 février dernier à Brazzaville, tous les Congolais et étrangers habitant le Congo à devenir de fidèles donneurs de sang afin de contribuer à sauver des vies.

Cette invite a été faite lors de l’Opération «Don de sang, je suis du 5 février-je suis donneur», au cours de laquelle le délégué de ce réseau dont les anciens élèves ont fréquenté à l’école 5 février 1979 de l’île de la jeunesse à Cuba, M. Guy Florent Nkouka a défini l’objectif de cette opération à savoir, donner massivement le sang en vue de contribuer à créer une réserve de produits sanguins.

Pour M. Nkouka, «avec une population d’environ 5 millions d’habitants, il suffit au Congo à peine 1% d’habitants de donneurs réguliers pour avoir du sang pouvant couvrir les besoins nationaux».

Ce réseau s’est engagé à pérenniser l’action de collecte massive de sang, tout en souhaitant de voir un jour le Congo apporter du sang aux pays frères en détresse, comme il en a bénéficié le 4 mars 2012 par exemple.

Les anciens élèves et étudiants, stagiaires et diplomates congolais de Cuba ont choisi la date du 5 février parce qu’elle veut remettre en scène cette journée chargée d’histoire. «En renouant avec la célébration de cette journée, nous voulons exprimer notre gratitude à l’homme du 5 février et à l’expérience enrichissante que nous avons vécu à Cuba», a expliqué M. Nkouka dans son allocution de circonstance.

A cette occasion, le directeur général du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), M. Arsène Bikoué a exprimé sa reconnaissance envers cette ONG parce que l’acte qu’elle a posé leur permet d’envisager le développement des partenariats multiples et variés non seulement avec les anciens de Cuba, mais aussi avec les autres associations et ONG dans l’optique de rendre un service public digne, tout en mette en œuvre, la vision d’atteindre l’autosuffisance en produits sanguins dans le pays.

Aussi, la CNTS se réjouit parce que ce geste lui permet de collecter du sang bénévole et d’assurer sa mission première qu’est celle de garantir la disponibilité des produits sanguins dans les formations sanitaires.

Tout en sollicitant le soutien du ministère de la santé et de la population pour faire avancer la CNTS, le directeur général de cette structure sanitaire appelle aussi au soutien des partenaires techniques et financiers.

Ce don de sang bénévole a été fait en présence du ministre de la santé et de la population, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, de l’ambassadeur cubain, M. Serrano Acosta avec la participation de 60 élèves du lycée technique 5 Février 1979 de Kinkala et ceux du lycée technique 5 février 1979 de Brazzaville. (ACI)

Philon BONDENGA