UN TAUX DE PENETRATION DE LA TELEPHONIE MOBILE A PLUS DE 102% EN 2016

BRAZZAVILLE, 14 JANV (ACI) – Le taux de pénétration de la téléphonie mobile au Congo s’élève à plus de 102% a annoncé l’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE) qui a publié en décembre 2016, des chiffres annoncés dans les indicateurs mensuels du mobile.

Au 31 octobre 2016, le Congo disposait de 4. 814.479 abonnés à la téléphonie mobile. D’après les données de l’ARPCE, l’ensemble des opérateurs mobiles du pays ont généré pour le mois d’octobre un revenu total de 19. 282. 855.000 de FCFA, soit 16.076. 972 .000 de FCFA pour les revenus voix sortants et 2.219. 795.000 de FCFA pour les revenus voix entrants. Les revenus des SMS sortants représentent 5% de ce revenu total alors que les SMS entrants représentent juste 0,1% de ces 19,2 milliards de FCFA.

Le revenu moyen dépensé par chaque utilisateur (ARPU) au mois d’octobre a été de 3.800 FCFA, soit 3339 FCFA pour l’ARPU sortant et 461 FCFA pour l’ARPU entrant.

D’après, le directeur général de l’ARPCE, M. Yves Castanou, le Congo Brazzaville a les meilleurs tarifs en matière d’appels vocaux et de data en Afrique centrale, «L’ARPCE est le régulateur. C’est son travail de contrôler les prix», a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’« aujourd’hui nous avons les tarifs les plus bas. Ils sont moins chers qu’au Cameroun, nous sommes moins chers qu’au Gabon. Aussi bien au tarif vocal qu’au tarif Internet. Pour la RCA, je n’en parle même pas». Le Congo compte environ 4.719.000 habitants, indique-t-on. (ACI)